Navigation – Plan du site

Éditions littéraires et linguistiques de l'université de Grenoble

Genres

Quand l’entreprise s’intéresse à la littérature…

Mireille Hardy
p. 185-202

Résumés

Le placement de produit, introduit dans la fiction cinématographique il y a une cinquantaine d’années, a fait une entrée fracassante dans la littérature avec l’« affaire Weldon » en 2001. Dans cet article, nous présenterons diverses formes de sponsoring de fiction écrite, que nous désignerons par le terme « publifiction ». Nous examinerons d’abord ces objets hybrides, fruits de l’union extra-ordinaire d’une entreprise et d’un romancier : les mots du marketing transparaissent-ils sous/derrière l’écriture romanesque ? Quelle crédibilité possède la fiction ainsi produite ? Notre réflexion portera ensuite sur la stratégie commerciale à l’origine de ces nouveaux objets, sur les contrats liant marketing et littérature ainsi que sur les dérives (et produits dérivés) qui suivent ce phénomène. Enfin, nous nous demanderons si le sponsoring littéraire a le même avenir que le placement de produit au cinéma et quel intérêt il présente pour l’enseignement et l’apprentissage de l’anglais de spécialité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mireille Hardy, « Quand l’entreprise s’intéresse à la littérature… », ILCEA, 9 | 2007, 185-202.

Référence électronique

Mireille Hardy, « Quand l’entreprise s’intéresse à la littérature… », ILCEA [En ligne], 9 | 2007, mis en ligne le 09 juin 2010, consulté le 28 mai 2017. URL : http://ilcea.revues.org/734

Haut de page

Auteur

Mireille Hardy

Université de Cherbourg

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© ILCEA

Haut de page
  • Les cahiers de Revues.org