ILCEA http://ilcea.revues.org Revue traitant des littératures, cultures et langues des aires anglo-saxonne, germanique, slave, espagnole et hispano-américaine Cuba depuis le début de la Période spéciale : différents voyageurs pour de multiples impacts Cet article propose une analyse du tourisme et de ses impacts à Cuba. En effet, la plus grande île de la Caraïbe offre aux visiteurs de nombreuses façons de la découvrir, mais il n’est pas certain que tous les voyageurs puissent sortir des sentiers battus pour saisir cette opportunité. En outre, la multiplicité de l’offre touristique a induit de nombreuses conséquences pour le peuple cubain, économiques bien sûr, mais également dans les champs politique, social et sociétal. Ce travail s’attache donc à comprendre les répercussions de l’ouverture de l’Île au tourisme sur sa population, en cherchant à savoir si le voyageur ne fait que passer sur le territoire cubain, ou s’il s’y ancre durablement.

]]>
Janice Argaillot http://ilcea.revues.org/4179 2017-03-06
Les traditions culinaires : ancrage ou libération culturelle ? Une étude des memoires culinaires Les traditions culinaires, évoquées dans les récits autobiographiques, sont présentées comme vecteur d’une force qui, paradoxalement, permet aux narrateurs d’obtenir un degré de liberté au sein des contraintes qu’impose leur culture, tout en restant ancrés dans leur identité culturelle. Les narrateurs tissent des récits imaginaires dans lesquels ils reconstruisent leur intégrité culturelle malgré un contexte diasporique. La dimension viatique de ces récits permet d’explorer des moments de « passage » où l’hybridité, emblématique du genre autobiographique culinaire, laisse une place à la différence. La nourriture et ses recettes apportent cohésion et fragmentation, caractéristiques de l’hybridité tant sur le plan culturel que sur le plan poétique. Comme autant d’éclats de miroir, elles permettent, à travers les sens, de rappeler ou de reconstruire des souvenirs des patries imaginaires évoquées par Rushdie (1991 : 12), éloignés par le déplacement ou l’exil.

]]>
Virginia Allen-Terry Sherman http://ilcea.revues.org/4165 2017-03-06
La littérature de voyage et d’ascension :du passage de la relation de voyage à la conscience de la relation au monde Cet article vise à montrer le rôle du récit de voyage et d’ascension dans la conscience de la relation entre l’humain et le non humain et le passage de la relation synonyme de récit à la relation envisagée comme lien. Le récit de voyage ne s’enferme ni dans une aire géographique ni dans une période : qu’il s’agisse de voyageurs britanniques dans les Pyrénées, d’explorateurs anglais au cœur de l’Arctique ou d’un romancier amérindien racontant un voyage initiatique aux États-Unis, tous montrent dans leur récit la relation de l’homme au monde, car le genre même, fondé sur l’observation, en accordant autant d’importance à l’humain qu’au non humain, révèle le lien de l’homme au monde.

]]>
Françoise Besson http://ilcea.revues.org/4133 2017-03-06
Des fleuves et des nations dans Seven Rivers of Canada (1963) Alors connu au Canada pour les cinq romans qu’il écrit entre 1945 et 1963, Hugh MacLennan ne se cantonne pas pour autant à cette forme. Il choisit en effet l’essai pour relayer ses convictions politiques et artistiques et le récit de voyage pour rassembler un public canadien autour de l’idée d’une nation que seuls les fleuves du pays peuvent traduire sous forme d’image. Cet article montrera tout d’abord de quelle manière l’auteur s’extrait du rôle de l’écrivain engagé qui s’efforce d’éclairer ses lecteurs pour devenir un voyageur qui partage son expérience de terrain et esthétise un paysage alors méconnu du grand public. Le paysage nordique que certains écrivains perçoivent comme chaotique et irrégulier devient, sous la plume de MacLennan, un territoire national ordonné qui invite le lecteur à mieux se l’approprier. Ce travail propose de montrer que le récit de voyage de l’auteur reflète en réalité une nette opposition entre deux conceptions très différentes de la nation : l’une qui...

]]>
André Dodeman http://ilcea.revues.org/4124 2017-03-06
De Europa et Asia d’Enea Silvio Piccolomini : migrations, invasions, ancrages, un état des lieux de l’Europe au xve siècle Dans ses deux ouvrages, De Europa et Asia, Enea Silvio Piccolomini analyse les mouvements — invasions, migrations — des populations entre l’Orient et l’Europe. Face aux dangers que représente l’avancée turque dans l’Europe latine et grecque (prise de Constantinople), il tente de définir les ancrages qui permettront à l’Europe et à sa culture de fixer les peuples acquis à sa civilisation. Les frontières ainsi définies — moins politiques et géographiques que culturelles — ne sont pas figées, mais mouvantes, faites de replis et d’expansion. Définir une identité devient nécessaire dans une histoire où les ancrages se révèlent parfois fragiles.

]]>
Serge Stolf http://ilcea.revues.org/4071 2017-03-06
Introduction Les articles qui composent ce numéro de la revue ILCEA sont issus des séminaires qui se sont déroulés d’octobre 2014 à juin 2016 dans le cadre du projet de recherche transversal de l’Institut des Langues et des Cultures d’Europe, Amérique, Afrique, Asie et Australie (ILCEA4) de l’Université Grenoble-Alpes, « Passages, ancrage » dans la littérature de voyage.

Ce séminaire a porté sur les aires culturelles et linguistiques propres aux axes de l’ILCEA4 (anglophone, hispaniste, germanophone, slave, chinoise, arabe) mais a également mené sa réflexion et ses travaux en collaboration avec les études italiennes de l’unité de recherche LUHCIE, et celles d’historiens et de spécialistes d’études francophones. Ce numéro n’a pas pu regrouper tous les articles issus des communications riches et variées, mais il présente néanmoins un panorama de ce projet transversal associant différentes unités de recherche.

La période, large, allant du Moyen Âge avec l’étude d’Enea Silvio Piccolomini, humaniste du...

]]>
Catherine Delmas http://ilcea.revues.org/4085 2017-03-06
De l’Inde à la Provence : la poésie, ultime ancrage de Lawrence Durrell Cet article se propose d’étudier le cheminement de l’écriture de Lawrence Durrell à partir du premier récit autobiographique, peu connu, Pied Piper of Lovers (1935), afin de comprendre comment l’expérience de l’Inde natale permet à l’auteur de forger un rapport particulier à l’espace et à l’écriture. Ses publications ultérieures, en particulier sa conférence de 1981 « From the Elephant’s Back » et son essai sur la Provence Caesar’s Vast Ghost (1990), ne cessent en effet de revisiter l’Inde, non plus cette fois comme le lieu d’un ancrage autobiographique mais comme un lieu symbolique d’accès au monde et à la littérature. Le dernier texte de Lawrence Durrell s’éclaire ainsi dès lors que le lecteur saisit, derrière les contours de la Provence, l’ombre de l’Inde qui informe la décomposition de l’espace provençal au profit d’une écriture qui se retranche dans la poésie, dernier exercice d’ascèse littéraire et philosophique d’un écrivain qui se retire du monde.

]]>
Isabelle Keller-Privat http://ilcea.revues.org/4153 2017-03-06
Analyse du discours de la liminalité :Butler, de l’autre côté du Saint-Gothard entre passage et ancrage À la croisée de l’analyse du discours par les outils de la pragmatique, de la géographie constructiviste et de l’anthropologie, cet article explore comment les notions de passage et d’ancrage deviennent synonymes sous la plume de Samuel Butler dans son récit de voyages Alps and Santuaries of Piemont and the Canton Ticino (1881). Il montre comment le concept anthropologique de liminalité ou état d’entre-deux fait résonner la poétique de Butler et sert la géographie constructiviste actuelle. Il explore comment Butler déconstruit les canons de la littérature du tourisme et de la géographie physique pour nous offrir de nouvelles modalités d’accès à la connaissance des montagnes et de l’espace.

]]>
Samia Ounoughi http://ilcea.revues.org/4099 2017-03-06
Le voyage et les usages de l’espace méditerranéen à l’époque du Grand Tour Lieu de passage traditionnel des pèlerinages vers la Terre sainte qui générèrent de nombreux récits jusqu’au xviie siècle, la Méditerranée resta tout au long de l’époque moderne la source de multiples dangers. Mais tout comme elle avait été sillonnée par les géographes arabes au Moyen Âge, elle vit passer entre xvie et xviiie siècles de nombreux voyageurs qui n’eurent de cesse d’écrire leur expérience. Diplomates et marchands, cartographes et naturalistes y collectèrent des connaissances de tous ordres sur le chemin du Levant, de la Barbarie, de la Perse et de l’Inde. À la fin de l’époque des Lumières, tandis que le Grand Tour s’épuisait sur le continent, la Méditerranée se mit à accueillir le désir d’un ailleurs où les Européens recherchaient les racines de leur civilisation. La mer Méditerranée se transforma à la fois en un mythe et en un milieu autonome, qui cessait de n’être qu’un espace intermédiaire entre l’Occident, l’Afrique et l’Orient pour devenir, en tant que Sud, l’enjeu...

]]>
Gilles Bertrand http://ilcea.revues.org/4087 2017-03-06
Traducteurs à l’œuvre : une perspective ergonomique en traductologie appliquée Discipline universitaire née dans les années 1970, la traductologie prend son autonomie dans les années 1980, devenant un champ de recherche en soi, non comme réflexion sur la langue ou la littérature à partir d’exemples de traduction, mais comme « réflexion de la traduction sur elle-même à partir de sa nature d’expérience » (Berman, 1985 : 39).

Depuis l’article fondateur de Holmes (1988, 1re version 1972) établissant le nom, la nature et une première cartographie des Translation Studies, le tableau représentant les différentes branches des études traductologiques s’est considérablement complexifié, comme le montre l’ontologie réalisée par Vandepitte (2008). Après des recherches qui faisaient la part belle à la traduction comme produit, l’objet d’étude s’est déplacé de la langue au discours, du produit au processus, tout en prenant graduellement en compte non seulement les relations de causalité liées à la fonction et à l’effet des traductions mais aussi la situation de communicatio...

]]>
Élisabeth Lavault-Olléon http://ilcea.revues.org/4051 2016-11-08